Vaut le détour #19 – Avril 2022

[Veille réalisée en avril 2022, billet publié en août 2022.]

Cela fait plus d’un an que je n’ai pas publié de billet de veille « Vaut le détour » : le dernier était le #8, celui d’avril 2021… d’ailleurs publié en juillet 2021. Ces 12 derniers mois ont été très particuliers pour moi, comme vous le savez si vous avez lu les billets de mon carnet depuis un an. Mes fractures (clavicule et côtes) à la suite d’une chute à VTT au tout début de l’été 2021, qui ont nécessité plusieurs mois de convalescence et de rééducation, et surtout la fin de la rédaction de ma thèse puis ma soutenance (enfin ! mission accomplie 😊) expliquent largement cet arrêt de mes billets de veille.

Techniquement, j’ai continué ma veille ces 12 derniers mois, en enregistrant des liens via Twitter ou d’autres canaux d’informations, mais celle-ci a été ralentie en fonction des diverses contraintes (santé, fatigue et manque de temps principalement). Les conditions n’étaient pas réunies pour parvenir à finaliser les billets et les publier en temps voulu.

Comme ma devise personnelle ces dernières années est décidément « Mieux vaut tard que jamais », je commence à partir d’aujourd’hui à publier à nouveau ma veille, en commençant avec ce billet #19 consacré à avril 2022. (On passe donc directement du #8 au #19 !). C’est un clin d’œil, car le mois d’avril 2022 a été très important pour moi : c’est celui de ma soutenance de thèse, le mois où je suis devenu docteur en géographie-aménagement  🙂

Comme vous pouvez le voir, le fil de billets « Vaut le détour » sera pendant un moment dans le désordre : je vais publier en parallèle des billets correspondants à des mois récents et à d’autres plus anciens. Cela va me prendre quelques mois pour « rattraper le retard » ! Les prochains seront sans doute ceux consacrés à mai, juin et l’été 2022, qui sont mes brouillons les plus aboutis à ce jour.

J’assume ce choix d’un certain désordre. Je trouve que c’est une bonne chose que mon carnet reflète vraiment les différentes temporalités de ma vie personnelle et professionnelle, avec des périodes de forte activité et d’autres d’inactivité. Lorsque j’ai lancé ce format de veille « Vaut le détour », j’avais deux objectifs, qui sont toujours valables aujourd’hui. Le premier est de structurer et partager avec vous ma veille personnelle sur les sujets qui m’intéressent. Donc, dans l’idéal, réussir à publier au début de chaque mois le billet consacré au mois précédent. J’ai réussi à tenir ce rythme pendant 7 mois, de septembre à mars 2021, mais au printemps 2021 j’ai décroché. Le deuxième objectif est que ces billets constituent des ressources pérennes permettant de faire découvrir des projets et liens intéressants, peu importe la temporalité. C’est très bien si des gens tombent sur ces billets dans 6 mois, 1 an ou 10 ans : c’est aussi le principe du blog, et si cela leur fait découvrir des choses, j’en serai très content.

Pour moi, « Vaut le détour » a donc une double fonction de découverte : veille mensuelle et archives. C’est pourquoi je tiens à publier, même avec beaucoup de retard, les billets consacrés aux mois passés (du printemps 2021 à l’été 2022). Je trouve qu’il serait dommage de ne pas partager ces contenus, d’autant que j’ai dans mon PC des brouillons avec ces liens enregistrés qui n’attendent que d’être mis en forme et publiés. En revanche, je me refuse à antidater ces billets, car j’estime qu’il est très important que le contexte de chaque billet soit clairement assumé et indiqué aux personnes qui lisent mon carnet. Si je publie le billet consacré à avril 2022 en août 2022, c’est que je n’ai pas pu le faire avant. Et ce n’est pas grave. La vie fait que tout ne se déroule pas parfaitement selon le plan indiqué, c’est ainsi et je ne souhaite pas le cacher en donnant l’illusion que ce n’est pas le cas.

Voilà, après toutes ces explications, « Vaut le détour » est de nouveau sur les rails et je vous souhaite une bonne lecture et de belles (re)découvertes !


Cliquer sur les liens ci-dessous pour accéder directement aux rubriques. La flèche [↵] vous permet de revenir ici, au plan du billet.

Tous les autres liens cliquables présents dans ce billet s’ouvrent dans un nouvel onglet.


Informations lyonnaises [↵]

  • Vélomusée (Gadagne) – Une fois par semaine, un médiateur ou une médiatrice du musée s’installe dans un quartier de la ville avec un nouvel outil de médiation : un vélo cargo, le vélomusée de Gadagne. En discutant avec les habitants, l’objectif est de leur faire découvrir le musée, son actualité, ses collections et ses missions, mais aussi de parler avec eux de leur quartier et de la ville. BMFTV Lyon a consacré un petit reportage à ce vélomusée.
    #Lyon #musées #vélo
  • Tribune des doctorants de l’École Urbaine de Lyon – L’Agence Nationale de la Recherche a acté en mars 2022 l’arrêt du financement de l’École Urbaine de Lyon, un programme de recherche interdisciplinaire dirigé par Michel Lussault. Depuis sa création en 2017, il se caractérisait par une riche programmation, avec entre autres l’organisation et le soutien à des événements scientifiques, ateliers et séjours de recherche, des formations en Master et doctorat, le financement de plus de vingt contrats doctoraux et le blog Anthropocene 2050. Le 26 avril, les doctorants de l’École Urbaine de Lyon ont publié une tribune collective pour exposer leur point de vue sur cette décision, en mettant en avant la richesse de la recherche doctorale au sein de ce programme.
    #Lyon #recherche #doctorat #ville

Géovisualisation / Cartographie [↵]


Patrimoine numérisé [↵]

  • Exposition coloniale de Marseille de 1922 – Exposition virtuelle réalisée par les Archives départementales des Bouches-du-Rhône. Elle se présente sous la forme d’un plan de l’Exposition qui a été numérisé et sur lequel divers points d’intérêt ont été localisés. L’internaute peut naviguer dans le plan et cliquer sur les points pour découvrir une sélection de documents et des textes sur cette Exposition coloniale. L’outil utilisé est  StoryMap JS.
    #archives #cartographie #patrimoine #Marseille
  • Indian Heritage OnlineMedhavi Gandhi a annoncé sur Twitter que le projet Indian Heritage Online a dépassé le 1000e versement d’images anciennes du domaine public dans Wikimédia Commons. Ce projet collaboratif (et résolument OpenGLAM) mené par The Heritage Lab vise à rendre le patrimoine indien beaucoup plus accessible au public, à travers la mise en valeur et le partage des numérisations, ainsi que l’amélioration des métadonnées associées.
    #Wikimédia #domaine public #OpenGLAM #Inde
  • Collections en ligne du musée d’Orsay – Antoine Courtin a présenté dans ce fil Twitter la refonte des collections en ligne du musée d’Orsay. Parmi les principales améliorations, il y a de nouveaux modes d’affichage des résultats de recherche, de nouveaux filtres pour trier ces résultats. Les notices des œuvres ont été enrichies par des informations complémentaires. Un nouveau site web est prévu pour septembre 2022.
    #musées #patrimoine #numérisation
  • Patrimoine et photogrammétrie – Dans ce fil Twitter (en anglais), Austin Beaulier prodigue des conseils pratiques sur la numérisation en 3D d’objets patrimoniaux exposés en musée, au moyen d’un smartphone ou d’un appareil photo numérique.
    #musées #patrimoine #numérisation #3D

Médiation numérique / Réutilisations créatives du patrimoine [↵]


À écouter / À voir [↵]


Lectures / Publications [↵]

Je partage aussi d’autres textes/documents publiés sur le web en avril 2022 :

  • Partyright (via Le BBF) – Jeu vidéo créé par le SCD de l’Université de Guyane, pour expliquer aux étudiants le droit d’auteur en France et les différents types de licence. Ce jeu est disponible sur Windows, Mac, Linux, Android et Apple, sous licence CC BY-NC-SA.
    #bibliothèques #droit d’auteur #domaine public

Focus sur [↵]

Le 26 avril 2022, Wikimédia France a organisé à l’INHA (Paris) la 3e édition de la Journée Wikimédia culture et numérique. Ce rendez-vous annuel, soutenu par le CLIC France et les Archives nationales, était dédié à l’open content, c’est-à-dire la politique d’ouverture des images d’œuvres patrimoniales. Plusieurs tables rondes ont permis d’échanger sur les retours d’expérience d’institutions culturelles OpenGLAM et sur les perspectives pour les prochaines années.


Image de une  (rognée) : Francis Frith, Taj Mahal, vers 1855-1865,  photographie, J. Paul Getty Museum, Los Angeles (inv. 84.XM.633.31),  Wikimédia Commons [Domaine public].




Citer ce billet
Damien Petermann (2022, 3 août). Vaut le détour #19 – Avril 2022. L'image de Lyon. Consulté le 13 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/q3dq

Une réflexion sur « Vaut le détour #19 – Avril 2022 »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.